Faut-il vendre son bien avant d'acheter ou acheter avant de vendre ?

Faut-il vendre son bien avant d'achet...
Publié le 18/12/2020

Faut-il vendre son bien avant d'acheter ou acheter avant de vendre ?

 

Vous êtes propriétaire de votre logement et souhaitez déménager ? Devriez-vous vendre avant d'acheter ou acheter avant de vendre ?

 

Il y a quelques avantages à vendre en premier

 

1. Vous n’êtes pas pris par le temps

En n’ayant pas de date limite pour vendre parce que vous auriez déjà signé un compromis pour achetervotre nouveau logement, vous n’êtes pas pressé. Vous laissez le temps aux acheteurs de découvrir votre bien et, si vous l’avez estimé au juste prix, vous ne serez pas obligé de le négocier à la baisse.

 

2. Vous connaissez précisément le montant dont vous disposez pour votre prochaine acquisition.

Quand on vend pour racheter, c'est très souvent pour trouver plus grand, donc plus cher ! Commencer par vendre votre logement vous permettra de connaître l'exact montant de votre apport personnel et de savoir combien vous allez devoir emprunter pour compléter le financement de votre nouvelle acquisition.

Ainsi vous allez pouvoir orienter vos recherches en sélectionnant les annonces correspondant précisément à votre budget. Vous serez donc beaucoup plus efficace dans vos recherches, et si vous trouvez, vous pourrez tout de suite faire une proposition au vendeur.

Si le vendeur a plusieurs offres, vous serez un candidat rassurant et vous aurez une chance de passer en premier.

 

L’inconvénient : une fois que vous aurez signé la promesse de vente avec votre acheteur, vous aurez environ trois mois pour trouver votre futur logement. Trois mois, c’est court. Vous pouvez toujours proposer à votre acheteur d’opter pour une vente longue, c’est-à-dire vous mettre d’accord pour que la signature de la vente n’ait lieu qu’au bout de six mois, ce qui vous laissera un plus de temps pour trouver.

 

Que se passera-t-il si vous n’avez pas trouvé le bien de vos rêves à l’issue de cette période ?

Eh bien, vous devrez louer en attendant d’avoir trouvé. Certains acheteurs acceptent parfois que le vendeur reste dans les lieux durant un ou deux mois après la signature de l’acte notarié, pour permettre la transition entre les deux logements. Cela peut être négociable à condition que votre acheteur ne soit pas lui-même trop pressé de rentrer dans les lieux, que vous ayez eu avec lui une relation amicale. Dans ce cas, il est toujours prévu une compensation financière, le séquestre d'une partie du prix de la vente, en attendant la libération des lieux, et l'établissement d'une indemnité dissuasive en cas de retard.

 

Acheter avant de vendre, quelques conseils

Si vous commencez à chercher avant d’avoir vendu, et que vous comptez sur la vente de votre bien pour financer votre acquisition, attention de ne pas surestimer sa valeur. Faites appel à trois agences pour une estimation qui vous permettra de monter votre plan de financement. Obtenez l’accord de votre banque pour un prêt relais. Cela vous permettra de rassurer les vendeurs de votre futur logement au moment de leur faire une offre .

 

Un élément important pour prendre une décision : le dynamisme du marché

Dans tous les cas, informez-vous sur l’état du marché immobilier. Si votre bien est très recherché, s'il y a peu d’appartements ou de maisons équivalents et qu’ils  partent vite, vous n’aurez probablement pas de problème à le vendre rapidement. Vous pouvez donc commencer à chercher votre futur logement avant d’avoir vendu.

A l’inverse, si le marché n’est pas dynamique ou qu’il y a beaucoup de biens comme le vôtre à vendre, il est plus prudent de commencer par vendre votre bien pour éviter de payer longtemps les intérêts de votre prêt relais.

Nos
coordonnées

Savigny-sur-Orge - Paris